Saturday 17th of November 2018

logo

historique réflexologie plantaire Poitiers
Imprimer



Bien que l'origine ne soit pas connue avec certitude, nous savons que la réflexologie plantaire apparaît dans des lieux et cultures différentes : en Chine bien sûr mais aussi en Inde et également en Egypte. Des archéologues ont découvert des peintures datées de l'an 2330 av. J.-C dans la sépulture du médecin Ankmahor à Saqqara.

 

Planche de réflexologie plantaire

En 1917, le docteur William Fitzgerald (1872-1942) du Connecticut, spécialiste oto-rhino-laryngologiste, découvre l'existence des dix zones de communication traversant verticalement le corps et la tête jusqu'à l'extrémité des doigts et des orteils.

Il s'aperçoit qu'en stimulant certains points, il peut se passer de cocaïne pour anesthésier. Cela tomba en désuétude lorsque médicaments et modes opératoires chirurgicaux modernes prirent le relais.

Edwin F. Bowers, médecin de New York observe les techniques de Fitzgerald. Il fut convaincu de l'importance de cette méthode et écrit un article qui lance la réflexologie en Amérique.

Dans les années trente, un autre médecin américain Joe Shelby Riley, assistant du Dr Fitzgerald, poursuit les travaux de réflexologie.

C'est Eunice Ingham (1889-1974), une physiothérapeute américaine, étudiante du Dr Shelby-Riley mais également assistante de Dr Fitzgerald, qui mit au point au début des années 1930, à partir des découvertes du médecin, la réflexologie telle qu'on la connaît aujourd'hui. Elle est l'auteur du premier traité de réflexologie moderne qui propose une cartographie des mains et des pieds comme parfait reflet du corps, proposant ainsi, avant que le concept ait même été élaboré, une représentation holographique du corps humain.

En 1973, elle fonde la première école de réflexologie, le National Institut of Reflexology.

 

Powered by Joomla!. Designed by: Free Joomla Themes, hosting.  Valid XHTML and CSS.